Translate

vendredi 19 mars 2021

LE SYMBOLE NAVALNY.

 LANGUAGE SELECTION: TOP OF THE LEFT PAGE

L’ampleur du  mouvement de contestation en Russie avec son leader Navalny, indique  une usure du pouvoir en place en raison de l’omniprésence de Poutine, mais aussi de sa politique systématiquement antioccidentale et de l’occultation des horreurs du stalinisme.

Le retour de Navalny dans son pays et son incarcération immédiate on fait de lui un symbole.

 Même si l’actuel pouvoir en place n’est pas en danger, cette révolte est le signe d’un inévitable changement dans les esprits, que le pouvoir, comme ce fut le cas du temps de l’URSS, cherche à endiguer par la répression : mais on ne peut arrêter que momentanément une évolution de fond, la chute de l’empire soviétique en étant une preuve. Ce n’est pas l’humain qui commande à l’histoire, mais l’histoire qui commande à l’humain, il est donc préférable de ne pas l’étouffer, sous peine qu’elle se retourne contre vous, comme ce fut le cas avec les communistes Russes qui ont tenté de réécrire le passé, avec pour conséquence l’effondrement de leur idéologie. Car l’histoire Russe, nous apprend que ce pays est aussi en partie occidental.

Le président Poutine, ancien communiste reconverti au christianisme, renouvelle les mêmes erreurs.

Cordialement.



samedi 13 mars 2021

TRIPLE ALLIANCE (UE, USA ET INDE ) CONTRE CHINE DICTATORIALE.

LANGUAGE SELECTION: TOP OF THE LEFT PAGE

Les démocrates et les républicains Américains sont au moins d’accord sur un point : lutter contre la volonté hégémonique de la Chine (1). La crise engendrée par le coronavirus démontre la fragilité du système économique mondial, dépendant en grande partie de la Chine, pays basé sur une politique dictatoriale mondiale. Le gouvernement chinois muselant la parole de son peuple avance à visage masqué pour développer sa prétention à dominer le monde, et nous imposer in fine, son mode de fonctionnement totalitaire.(2)

 Le président Trump, avait choisi de mener le combat seul contre la Chine, sans son allié naturel européen, ne faisant que renforcer la Chine heureuse de cette division. Reconnaissons que par rapport à son prédécesseur le Président Obama, il a eu le courage de prendre enfin des mesures de rétorsion.

L’Inde, subissant les débordements expansionnistes de la Chine à ses frontières, joue le rôle de contre-pouvoir en tant que future puissance.

La Russie qui a passé des accords économique avec la Chine et était favorable à la route de la soie, commence à comprendre que cette route est un prétexte pour renforcer, petit à petit l’influence chinoise en Asie centrale au détriment de la Russie. Mais en raison du rejet par le Président Poutine de l’Occident, la lutte contre l’emprise chinoise, ne semble pas être une priorité.

 L’expansion de la Chine dans le monde Arabo-Musulman et en Afrique subsaharienne, fait aussi partie d’un futur contrôle par la dictature chinoise.

Il n’est pas trop tard, pour que les Indiens,  les Européens  et les Américains ; qui ont beaucoup de points communs; prennent des dispositions fortes pour endiguer l’expansion chinoise.

 Cordialement


(1)   Anne Cheng, enseignante au Collège de France, nous parle dans cet article de la prétention chinoise à l’universalité : https://esprit.presse.fr/article/anne-cheng/la-pretention-chinoise-a-l-universalite-42507

(2)   Institut Montaigne : https://www.institutmontaigne.org/blog/la-tentation-totalitaire-chinoise?fbclid=IwAR2WBT5L9hLXWusg0JmM0vmtLIT460KYhrBfOC3ryDLe3Q6-PyjuZzzD-CA

(1)   https://www.institutmontaigne.org/publications/allemagne-france-pour-une-politique-europeenne-commune-legard-de-la-chine




 

ÉDOUARD PHILIPPE : HORIZONS BOUCHÉS.

  LANGUAGE SELECTION: TOP OF THE LEFT PAGE L’ex-Premier ministre, qui a tout accepté du président, se découvre soudain une âme de contradict...