Translate

lundi 27 avril 2020

MACRON - CRONOS: LE DOUBLE ASSASSINAT ?


LANGUAGE SELECTION: TOP OF THE LEFT PAGE

Le président Macron connaissant  l’avancée fulgurante, en Chine et en Italie de l’épidémie et les mesures de Taïwan et de la Corée du Sud pour la contrecarrer, à comme son gouvernement et sa majorité, tergiversé pour agir : maintien des élections, refus d’imposer  un  couvre-feu national, marge de liberté dans certaines banlieues pour ne pas trop perturber les activités illicites, Ephad en souffrance, etc … avec un risque accrue de contamination.

 Ce comportement ne correspond-t-il pas à un esprit hésitant ? (1) et ne va-t-on pas retrouver cette attitude tout au long de cette tragique période, faisant perdre un temps précieux ? La stratégie  d’un stockage massif de masque  écartée par le gouvernement Hollande et son parti et maintenue par le président Macron, n’a-t-elle pas démontré que la santé physique  n’était pas une priorité ?

Avec  la politique menée par Mr Macron et son prédécesseur, le virus  de la destruction de notre identité culturelle (à ne pas confondre avec l’identité nationaliste agressive)  a-t-il été combattu? En négligeant l’acculturation, ne développent-ils pas le communautarisme. Une culture ne s’enrichie-t-elle pas d’apports et non de substitutions ?

En niant les fondements culturels ;  la santé psychologique n’est-elle pas en danger, régulée par des anxiolytiques ou des stupéfiants ?

Le couple Hollande et Macron n’a-t-il pas engendré un monstre à l’image de Cronos et n’avons-nous pas assisté  à un  comportement   meurtrier dans les deux cas?

Enfin le président Macron qui a donné une définition de l’identité Française comme une volonté (2)  n’a-t-il pas démontré son ignorance pour ce mot ?

 A la place d’un taureau de combat avec de la bravoure n’a-t-on pas un bœuf  lymphatique ?

Cordialement

https://www.lexpress.fr/actualite/politique/paul-ricoeur-le-mentor-du-jeune-macron_1949381.html 

  1- voir le chapitre de l’article : philosophie du « même temps »

  2 - voir le chapitre de l’article : Ricoeur contre les « déclinistes »




mardi 21 avril 2020

LA GAUCHE DURE ET L’AMOUR DU COMMUNISME CAPITALISTE CHINOIS OU L’AGONIE D’UNE IDEOLOGIE


LANGUAGE SELECTION: TOP OF THE LEFT PAGE

La gauche dure ( PCF, LFI et les syndicats qui lui sont affiliés, CGT, Sud etc…) reste pendant cette période tragique de pandémie, amicale pour la Chine capitaliste  (1). Rappelons que le gouvernement chinois qui se définit toujours comme communiste a pris une orientation  capitaliste.  Les milliardaires tant critiqués dans les pays capitalistes libres,  bénéficient de la part de la gauche dure d’une faveur concernant ceux de chine.

Les pays capitalises libres sont considérés comme  répressifs malgré la présence de partis et syndicats libres ( PCF, LFI , CGT, Sud ) et d’une liberté d’expression dont usent ces derniers ( Mediapart , l’Humanité, Facebook, Youtube etc…). Mais étrangement c’est la Chine qui est un pays de liberté  sans : syndicat, parti, presse libre et droit de manifester (1)

Toutes ces organisations proches hier de l’idéologie communiste ne sont-elles pas orphelines d’une pensée qui a capoté ?

N’assistons- nous pas à une tentative de sauvetage de cette idéologie (liens ci-dessous des articles de propagande de communistes adulant le capitalisme chinois)  alors qu’ils usent du capitalisme même si celui-ci est contrôlé par l’état ?

Quel est l’élément fondamental qui est remis en cause, n’est- ce pas comme hier avec les pays communistes, la liberté individuelle ?

Ne retrouvons-nous pas, malgré la chute du mur de Berlin, la même scission entre deux conceptions idéologiques : le monde libre basée sur la liberté individuelle et une dictature du peuple ou centralisme démocratique si cher au PCF ?

Enfin le libéralisme débridé chinois et américain n’a-t-il pas engendré les mêmes effets pervers  comme la dégradation écologique mondiale ? Ces deux pays étant les plus pollueurs du monde.

Pour cette gauche dure Amazone est leur bête noire, mais pour son jumeau chinois Alibaba aucun commentaire.

 

 Cordialement

(1)https://lepcf.fr/Le-combat-revolutionnaire-de-notre-temps-l-exemple-chinois

 

(1)https://lepcf.fr/-Chine-

 

 



vendredi 17 avril 2020

CHINE : UNE PANDEMIE DE MENSONGES


LANGUAGE SELECTION: TOP OF THE LEFT PAGE


Le gouvernement Chinois a menti en ne déclarant pas à temps le démarrage de l’épidémie dans le territoire du Wuhan dès la fin de novembre 2019, appliquant immédiatement la censure, pour ceux qui ont essayé d’informer la communauté internationale sur les dangers de cette épidémie*

Les conséquences pour la planète entière tout le monde les connaît.

Le gouvernement chinois, ment maintenant en essayant  de redorer son image pour présenter sa politique comme exemplaire. Il ment sur le nombre de morts déclarés. Il ment par la divulgation d’images d’une population euphorique, refusant que des journalistes indépendants enquêtent. Le gouvernement ment par omission sur le traitement envers les immigrés africains. Ce gouvernement ment en ne laissant que des partisans* * travailler  pour sa doctrine politique dite communiste. Il ment en justifiant que sa politique, encadrée par des milliardaires tous membres du parti,  soit communiste donc Marxiste. Il ment en laissant croire que ses intentions ne sont pas expansionnistes etc …

Que la chine veuille devenir une grande puissance, comme les USA, c’est admissible. Mais qu’elle veuille imposer planétairement son mode de vie carcérale en étouffant notre  liberté, c’est intolérable.

Le point commun entre ce gouvernement et la dictature, est sa haine pour la LIBERTE INDIVIDUELLE.

*article d’anne Cheng du collège de France  https://esprit.presse.fr/article/anne-cheng/la-pretention-chinoise-a-l-universalite-42507

**https://lepcf.fr/Le-combat-revolutionnaire-de-notre-temps-l-exemple-chinois

 

**https://lepcf.fr/-Chine-


samedi 11 avril 2020

TRUMP ET LE BILATERALISME – BIDEN ET LE MULTILATERALISME : ET LA MIXITE ?


LANGUAGE SELECTION: TOP OF THE LEFT PAGE

 

Pour contrer le bilatéralisme nazi et communiste, les USA avant  et après 1945, ont développé le multilatéralisme* avec  trois piliers fondamentaux : la sécurité associée à la paix, la prospérité et le bien- être pour tous. Ils développèrent donc  le Keynésianisme, libéralisme équilibré, qui deviendra l’outil économique privilégié avec une part d’intervention de l’état pour réguler le système et éviter ses dérapages facteurs de crises. Après la chute de l’URSS, tout change avec l’arrivé de l’ultra- libéralisme, ayant comme base l’individualisme et la dérégulation des secteurs: santé, éducation etc ...

Ce multilatéralisme ultra-libéral mondial, a eu pour conséquence l’appauvrissement des classes moyennes, en autre aux USA,  au profit de l’essor des pays en voie de développement. Le résultat a été la montée en puissance des nationalistes avec l’élection du président Trump.

Les effets néfastes en asséchant financièrement trop de pays pour renflouer le trésor Américain, n’engendrera-t-il pas  un risque de surproduction aux USA ?

La surconsommation  des uns, le NOUS uniquement, se fait au détriment des autres, et par  ses effets négatifs elle entraîne l’auto- destruction des surconsommateurs (désintégration  environnementale et psychologique =  danger de mort)

Pouvons-nous revenir au  multilatéralisme de départ ? Le monde a changé et ce serait une erreur de ne pas en tenir compte, l’épreuve de la pandémie renforçant cette hypothèse.

Mr Biden ne devra-t-il pas prendre aussi en compte le cas Chinois** et son inquiétante prétention à l’universalisme.

Après la pandémie, ne faudra-t-il pas un subtil alliage entre le NOUS individualiste- nihiliste et le TOUS trop collectiviste ?

 Cordialement

*Histoire du multilatéralisme par Régine Perron ( tome 1)     





  ** Anne Cheng, enseignante au Collège de France, nous parle dans cet article de la prétention chinoise à l’universalité : https://esprit.presse.fr/article/anne-cheng/la-pretention-chinoise-a-l-universalite-42507





vendredi 3 avril 2020

LE PRESIDENT TRUMP ET L’ANGE DECHU


LANGUAGE SELECTION: TOP OF THE LEFT PAGE

Le président Trump  au départ de l’épidémie, a choisi  par calcul politique de la minimiser en raison des élections de novembre 2020 : l’économie avant tout.

 Il a fermé les frontières avec l’UE, mais maintenu ouvertes celles de l’Angleterre qui bat des records d’infection. Puis il a maintenu sa politique de non confinement, estimant que si la mortalité avoisinait  les 100 000 morts, son bilan serait satisfaisant.

En raison de son attitude n’envoie-t-il  pas comme message que la vie n’est pas prioritaire et peut-être  sacrifiée ?

Comment les américains, peuple religieux essentiellement monothéisme, vivent-ils cette position, alors que Dieux a refusé qu’Abraham sacrifie volontairement son fils Isaac ? symbolisme signifiant le rejet de tout sacrifice humain.  Sacrifier ses enfants, ne revient-t-il pas à sacrifier son Dieux ?

Mr Trump ne donne-t-il pas aux yeux des américains l’image d’un ange déchu ? qu’elles en seront les conséquences pour l’élection à venir ?

Cordialement


ÉDOUARD PHILIPPE : HORIZONS BOUCHÉS.

  LANGUAGE SELECTION: TOP OF THE LEFT PAGE L’ex-Premier ministre, qui a tout accepté du président, se découvre soudain une âme de contradict...