Translate

vendredi 28 février 2020

VIOLENCES DES MANIFESTANTS, OBLIGATION D’UN ETAT PROTECTEUR .VIOLENCES DES INTEGRISTES ET DES MAFIAS, APATHIE D’UN ETAT NON PROTECTEUR OU LE PARADOXE D’UN PRESIDENT.

LANGUAGE SELECTION: TOP OF THE LEFT PAGE

La violence des manifestations s’est amplifiée : incendies, casse des commerces, prise, d’otage sur la population par intimidation. Lorsque l’on s’insurge contre l’état utilisant la répression policière pour protéger sa population, on doit se poser la question suivante : qui engendre en premier la  violence, la police ou les manifestants ? On doit aussi se poser une autre question et si le gouvernement n’était pas intervenu et avait laissé agir les hordes de manifestants ? On aurait assisté alors à une  population se défendant elle-même  au risque d’engendrer un début de guerre civile .Le Président  Macron ne devait-il pas protéger la population ?

Mais d’autres violences gangrènent la France et l’UE, c’est l’intégrisme  Islamiste qui s’infiltre  dans nos sociétés, isole des quartiers, est en liaisons avec les  maffieux, active ses réseaux favorisant des pays voulant détruire notre civilisation Gréco-Romaine et Judéo- Chrétienne. Un seul mot d’ordre : sécession, guerre psychologique (obscurantisme) et physique (attentat), provocations etc… Les populations  ressentent fortement cette situation créant un  facteur d’irrationalité.

Cette inégalité de traitement entre manifestants et intégristes et mafia, alors que notre pays a été la terre des Lumières, ne favorise-t-elle pas le vote extrême droite ? Quand l’irrationnel est en marche (folle du logis) tout peut devenir possible.

Mr Macron  n’aurait-t-il toujours pas compris  qu’un Président doit- être avant tout un Père de famille protégeant les siens ? ? ou bien  la stratégie du désordre est-elle une logique politique pour  déconsidérer les mouvements revendicateurs ?

Cordialement


dimanche 23 février 2020

LE PRESIDENT MACRON: UN SEPARATISME FRANÇAIS ET EUROPEEN ?

 LANGUAGE SELECTION: TOP OF THE LEFT PAGE

 Le président Macron à un mois des élections municipales de mars 2020,  redécouvre le fait qu’une frange de la population vivant sur notre territoire, souhaite vivre en marge de notre pays pour y imposer les règles de L’Islam intégriste.

1)     Pourquoi avoir attendu trois ans pour réagir ? alors qu’il évoque ce problème dans son programme électoral des présidentielles de 2017.

 « Nous démantèlerons les associations qui, sous couvert de religion, s’attaquent à la République. Nous fermerons définitivement les lieux de culte dans lesquels certains prêchent l’apologie du terrorisme »

2)      pourquoi ne pas évoquer dans les mesures à prendre, une  immigration qui doit être  accueillante mais aussi responsable en  renvoyant ou refusant l’arrivée des maffieux et des intégristes séparatistes?

3)     - pourquoi ne pas évoquer la lutte contre les maffias, alimentant les caisses des intégristes séparatistes?

4)     - pourquoi ne pas évoquer les attaques contre notre culture Gréco-Romaine et Judéo-Chrétienne ? La défense de l’identité culturelle fondement de la France et de l’Europe, n’étant pas la défense de l’identité nationale.

Ce mutisme sur les autres points  éludés, renforce en partie, et non en totalité, le sentiment d’angoisse conduisant au  vote RN.

Le  Président Macron, qui dispose de tous les outils judiciaires, a entrepris simplement  une campagne de dupe et tiens à ménager les Islamistes intégristes séparatistes en atténuant  les problèmes,  pour les futures négociations en coulisse lors du second tour des municipales.

En élucidant certains problèmes, le Président Macron ne se comporte-il pas comme un Français  et un Européen  séparatiste ? Ce sont des actes que le peuple attend, et non plus des coups de gueule avant les élections, avec le risque que celui-ci descende à nouveau dans la rue.

 Cordialement

 

 


UE : ASSUMER NOTRE DEVENIR D’UNE GRANDE PUISSANCE.

  LANGUAGE SELECTION: TOP OF THE LEFT PAGE Avec l’accord global sur les investissements entre l’UE et la Chine, un virage vient d’être pris ...