Translate

lundi 30 mars 2020

MONDIALISATION – UE : LE MASQUE TOMBE.


LANGUAGE SELECTION: TOP OF THE LEFT PAGE

La mondialisation débridée en Europe liée à l’ultra- libéralisme a entraîné une montée des peurs se traduisant par un vote pour l’extrémisme. Basée uniquement sur l’économie, l’UE a oublié que pour construire une nouvelle patrie, compatible avec l’universalisme, il fallait partir soit d’une religion, soit de sa culture (Gréco-Romaine et Judéo- Chrétienne).

Mais l’économie primant sur tout, et ne créant qu’un lien artificiel, le sentiment de patrie européenne  pouvait-il éclore ?

Le multilatéralisme*, mis en place pour contrer le bilatéralisme Nazi et Communiste, avait trois piliers fondamentaux :

la sécurité associée à la paix, la prospérité, le bien- être pour tous, en développant un Keynésianisme  équilibré avec une part d’intervention de l’état évitant les dérapages facteurs de crises sociales. Jusqu’à l’effondrement de l’URSS, c’est ce multilatéralisme qui prévaudra.

On assistera après, à un glissement vers l’ultra- libéralisme, avec comme base l’individualisme et la dérégulation de secteurs économiques : santé, éducation etc... Un seul mot d’ordre : la concurrence et le profit maximum, avec pour conséquence la dégradation de notre milieu naturel.  En plus  elle laisse se développer les mafias et l’intégrisme, puissants facteurs de peurs.

La crise que va engendrer la pandémie, révèle le visage de l’UE et ne devra-t-elle pas :

-  donner le sentiment que l’UE s’implique  fortement en premier pour son peuple, pour le rassurer et  limiter la montée des extrêmes ?

 - réimplanter certains secteurs vitaux  sur son sol (dépendre de la fabrication de vêtement ne porte pas à conséquence, mais pas pour : la santé, la technologie pointue, l’agriculture  etc…) ?

- cesser d’ignorer ses racines culturelles, sans nier des apports d’autres cultures et non une substitution ?

- lutter sans concession contre les mafias et les intégrismes sources de destruction de la démocratie ?

- rejeter sans état d’âme les migrants n’acceptant pas nos valeurs ?

- créer une véritable armée protectrice de ses peuples ?

Cordialement

   * Régine Perron : histoire du multilatéralisme.


 

 

 



dimanche 22 mars 2020

CHINE : LIBERTAVIRUS ET NOTRE DEPENDANCE


LANGUAGE SELECTION: TOP OF THE LEFT PAGE

La Chine, s’appuie sur Confucius en le dénaturant, pour édicter ses nouvelles vertus du pouvoir : une obéissance aveugle à l’oligarchie en place. Cette marque extérieure d’humanisme a pour but de masquer sa volonté hégémonique de puissance  planétaire, se considérant toujours comme l’empire du milieu. Le peuple chinois qui est sous la férule d’un capitaliste du XIXe siècle, va-t-il supporter longtemps cette vie ?

Le monde paysan étant encore  important  couplé à  un sous-prolétariat urbain, fait que le pouvoir peut dormir tranquille, bien que pour les salaires, il a pris conscience, devant la grogne, qu’il devait les augmenter.

Mais une fois que le niveau social aura rattrapé son retard, les cerveaux ne vont-t-ils pas être infectés par un virus :  le libertavirus ou la LIBERTE ?

 La crise engendrée par le coronavirus, ne nous incite-t-elle pas à revoir notre  dépendance par rapport à la Chine, et d’autres, pour beaucoup de  produits devant-être fabriqués sur le continent de l’UE ?

Devant l’expansionnisme chinois, une dépendance ne serait-telle pas dangereuse pour notre liberté ?

Il est vital de ne pas s’affaiblir par rapport à une puissance, que ce soit la Chine ou les USA.

Mais, humaniste comme Confucius, nous voulons croire, seulement avec les yeux ouverts et pas dans un esprit béatifiant, source de graves et douloureuses  déconvenues, que la Chine est non agressive.

Enfin  la Chine comme les USA devront admettre, pour l’équilibre planétaire, une puissance régionale  en devenir comme l’UE.

Cordialement

Anne Cheng, enseignante au Collège de France, nous parle dans cet article de la prétention chinoise à l’universalité : https://esprit.presse.fr/article/anne-cheng/la-pretention-chinoise-a-l-universalite-42507

https://www.fondation-cdf.fr/2020/04/06/de-la-chine-monde-a-la-mondialisation-du-virus-chinois/




mardi 17 mars 2020

CORONAVIRUS OU LA CHUTE DES DEMI- DIEUX


LANGUAGE SELECTION: TOP OF THE LEFT PAGE

La Chine, s’appuie sur Confucius en le dénaturant, pour édicter ses nouvelles vertus du pouvoir : une obéissance aveugle à l’oligarchie en place. Cette marque extérieure d’humanisme a pour but de masquer sa volonté hégémonique de puissance  planétaire, se considérant toujours comme l’empire du milieu. Le peuple chinois qui est sous la férule d’un capitaliste du XIXe siècle, va-t-il supporter longtemps cette vie ?

Le monde paysan étant encore  important  couplé à  un sous-prolétariat urbain, fait que le pouvoir peut dormir tranquille, bien que pour les salaires, il a pris conscience, devant la grogne, qu’il devait les augmenter.

Mais une fois que le niveau social aura rattrapé son retard, les cerveaux ne vont-t-ils pas être infectés par un virus :  le libertavirus ou la LIBERTE ?

 La crise engendrée par le coronavirus, ne nous incite-t-elle pas à revoir notre  dépendance par rapport à la Chine, et d’autres, pour beaucoup de  produits devant-être fabriqués sur le continent de l’UE ?

Devant l’expansionnisme chinois, une dépendance ne serait-telle pas dangereuse pour notre liberté ?

Il est vital de ne pas s’affaiblir par rapport à une puissance, que ce soit la Chine ou les USA.

Mais, humaniste comme Confucius, nous voulons croire, seulement avec les yeux ouverts et pas dans un esprit béatifiant, source de graves et douloureuses  déconvenues, que la Chine est non agressive.

Enfin  la Chine comme les USA devront admettre, pour l’équilibre planétaire, une puissance régionale  en devenir comme l’UE.

 Cordialement

SRAS en 2003 et le H1N1en 2009

*https://planet-vie.ens.fr/thematiques/microbiologie/virologie/comment-emergent-et-re-emergent-les-nouveaux-virus-humains ( article du 25 mai 2018 )

Virus émergents : Vers de nouvelles pandémies ? (Français) Broché – 16 novembre 2006 de Claude Chastel  (Auteur) https://www.amazon.fr/Virus-%C3%A9mergents-Vers-nouvelles-pand%C3%A9mies/dp/2711771989


samedi 14 mars 2020

GILETS JAUNES OU LE VIRUS DE LA MORT


LANGUAGE SELECTION: TOP OF THE LEFT PAGE

Lors des premières manifestations des gilets jaunes en 2018, avec des revendications légitimes, on a  constaté qu’une frange des manifestants, présentait un désir nihiliste de tout détruire, logique d’une  pulsion de morts.

Cette logique s’est concrétisée lors de la mise à feu de bâtiments occupés et aussi la neutralisation des radars.

Quand vous êtes avertis par un  panneau que vous entrez dans une zone ou la vitesse va être contrôlée et qu’en  ne respectant pas volontairement cette vitesse vous mettez en danger votre vie, la vie de vos passager et celle des autres, ceux qui détruisent les radars, se moquent des conséquences mortelles pour les concitoyens.

A ce jour l’épidémie du coronavirus fait rage dans notre pays, mais, alors que les partis politiques ont décidés d’être unitaires pour mener à bien la lutte contre ce fléau, des gilets jaunes nihilistes ont décidé de braver les règles en organisant une manifestation à Paris, qui sera source inévitablement de contamination.

N’assistons-nous  pas à nouveau à cette pulsion de mort, moteur de leur action ?

Cordialement


vendredi 13 mars 2020

TRUMP ET LA FIEVRE ELECTORALE /


LANGUAGE SELECTION: TOP OF THE LEFT PAGE

Le président Trump, qui a minimisé la contagion du coronavirus venant de Chine à partir  de décembre 2020, cherche à rejeter la faute sur l’UE, bouc émissaire, pour masquer sa légèreté. Mais il ne veut pas, en maintenant les liaisons aériennes avec la Grande-Bretagne, frapper son allié idéologique Mr Boris Jonhson. Ce pays aux yeux du président Trump, bénéficie-t-il d’une dérogation de la part du coronavirus ?

Les liaisons aériennes et maritimes, Chine- USA et USA- Chine, ont-elles été stoppées pendant 3 mois ?pour éviter l’inévitable propagation du virus. Combien de passagers ont voyagé pendant cette période ?

Les élections américaines dans sept mois, ne donnent –elles, en raison d’une gestion superficielle à ce jour de l’épidémie, des sueurs froides au président Trump,  signe d’une forte poussée de fièvre électoraliste ?

 Cordialement


vendredi 6 mars 2020

UE : TETE DE TURC IDEALE D’ERDOGAN ?

LANGUAGE SELECTION: TOP OF THE LEFT PAGE

Le président Erdogan, dans son for  intérieur, ne rêve-t-il pas de recréer l’empire Ottoman et de devenir un nouveau Soliman le Magnifique ? raison pour laquelle, il aurait cassé la laïcité pour lui substituer la religion Musulmane comme ciment de la société et générer une fusion entre celle-ci et l’état.

Mais il a inclus dans sa stratégie une alliance avec les Islamistes intégristes, détériorant son image et démontrant qu’il était incapable d’une ouverture sur la modernité, car c’est là le problème de fond des intégristes.

De plus il aurait pu montrer un esprit clairvoyant en essayant de négocier  un compromis avec les kurdes et de reconnaître le massacre des Arméniens.

Enfin, l’idée de la mise en place d’une union des pays limitrophes à la Turquie, dont la base commune aurait été le socle religieux, aurait pu se construire  comme l’UE, dans la transparence et la démocratie.

Erdogan ne comprend-t-il pas  inconsciemment que sa politique agressive  où il se rêve en  nouveau sultan, commence à rebuter  ceux qu’il veut réunir ? ouvrant les yeux pour dire : NON au tyran ! N’est- ce pas cette prise de conscience  entrain de germer dans les esprits qui affole  Erdogan ?

Comme Hitler avec les Juifs, Erdogan ne fait-il pas de UE un bouc émissaire ?

Le comportement du Président Erdogan ne souille-t-il pas le peuple Turc ? 

Cordialement


mercredi 4 mars 2020

BERNIE SANDERS – BENOIT HAMON : LE MEME NAUFRAGE ?


LANGUAGE SELECTION: TOP OF THE LEFT PAGE

Peut-on comparer l’élection des primaires américaines en cours avec l’élection des primaires du PS pour la présidentielle de 2017 ?

La victoire de Benoît Hamon aux primaires a entraîné une fracture au sein du PS et sa déconfiture à l’élection présidentielle (6,5% des voix), indiquant qu’une partie de l’électorat  modérée a rejeté ce candidat jugé trop à gauche.

Cette situation ne risque-t-elle pas de se produire pour les démocrates si Mr Bernie Sanders l’emporte ?

Cordialement


UE : ASSUMER NOTRE DEVENIR D’UNE GRANDE PUISSANCE.

  LANGUAGE SELECTION: TOP OF THE LEFT PAGE Avec l’accord global sur les investissements entre l’UE et la Chine, un virage vient d’être pris ...