Translate

lundi 3 octobre 2022

POUTINE ET LA DÉFIANCE DE SON PEUPLE.

LANGUAGE SELECTION: TOP OF THE LEFT PAGE

Poutine a décidé de prolonger la guerre, même si une partie de son peuple ne le suit plus et lui a infligé une humiliation en fuyant à l’appel des réservistes (1). Pire, le peuple  n’hésite plus à le contester publiquement. C’est donc dans les esprits russes une remise en cause du nationalisme exacerbé et de l’autocratie ; autre échec pour Poutine.

Dans sa persistance belliqueuse et arrogante du prolongement de la guerre, il inquiète ses principaux partenaires : Inde, Chine, Turquie, et bien d’autres,(2) qui prennent leurs distances et préfèrent maintenant, sans le dire,  une Russie affaiblie à leur frontière car trop dangereuse et envahissante.

Fébrile car déstabilisé dans ses certitudes, avec la mobilisation partielle, Poutine semble vouloir entrainer son peuple dans sa chute. S’il utilise l’arme atomique,  des sanctions encore plus sévères viendront déséquilibrer et appauvrir la fédération de Russie, avec un risque d’éclatement à moyen terme. L’OTAN prête à une contre - offensive, dont on ignore toutes les modalités une seule partie ayant été révélée, finira de plonger la Russie dans un ostracisme similaire à l’époque du rideau de fer.

Le seul grand  vainqueur serait alors les USA, ce que commence à pressentir  et redouter la Chine.

Ce régime, pourra-t-il tenir jusqu’à la fin de l’année ?

Cordialement

1 / https://www.liberation.fr/international/europe/guerre-en-ukraine-pour-fuir-la-mobilisation-branle-bas-de-combat-aux-frontieres-russes-20220927_GMFWQNCTRJDKBMM7UIEWXXZ534/

2 / https://www.youtube.com/watch?v=fZpudD01dao


– RUSSIE, CHINE, IRAN, ARABIE SAOUDITE, ETC.

LANGUAGE SELECTION: TOP OF THE LEFT PAGE Le président Poutine parle d’un nouvel ordre mondial (1), et ne cesse de dénigrer l’Occident démocr...