Translate

dimanche 22 mars 2020

CHINE : LIBERTAVIRUS ET NOTRE DEPENDANCE


LANGUAGE SELECTION: TOP OF THE LEFT PAGE

La Chine, s’appuie sur Confucius en le dénaturant, pour édicter ses nouvelles vertus du pouvoir : une obéissance aveugle à l’oligarchie en place. Cette marque extérieure d’humanisme a pour but de masquer sa volonté hégémonique de puissance  planétaire, se considérant toujours comme l’empire du milieu. Le peuple chinois qui est sous la férule d’un capitaliste du XIXe siècle, va-t-il supporter longtemps cette vie ?

Le monde paysan étant encore  important  couplé à  un sous-prolétariat urbain, fait que le pouvoir peut dormir tranquille, bien que pour les salaires, il a pris conscience, devant la grogne, qu’il devait les augmenter.

Mais une fois que le niveau social aura rattrapé son retard, les cerveaux ne vont-t-ils pas être infectés par un virus :  le libertavirus ou la LIBERTE ?

 La crise engendrée par le coronavirus, ne nous incite-t-elle pas à revoir notre  dépendance par rapport à la Chine, et d’autres, pour beaucoup de  produits devant-être fabriqués sur le continent de l’UE ?

Devant l’expansionnisme chinois, une dépendance ne serait-telle pas dangereuse pour notre liberté ?

Il est vital de ne pas s’affaiblir par rapport à une puissance, que ce soit la Chine ou les USA.

Mais, humaniste comme Confucius, nous voulons croire, seulement avec les yeux ouverts et pas dans un esprit béatifiant, source de graves et douloureuses  déconvenues, que la Chine est non agressive.

Enfin  la Chine comme les USA devront admettre, pour l’équilibre planétaire, une puissance régionale  en devenir comme l’UE.

Cordialement

Anne Cheng, enseignante au Collège de France, nous parle dans cet article de la prétention chinoise à l’universalité : https://esprit.presse.fr/article/anne-cheng/la-pretention-chinoise-a-l-universalite-42507

https://www.fondation-cdf.fr/2020/04/06/de-la-chine-monde-a-la-mondialisation-du-virus-chinois/




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

ÉDOUARD PHILIPPE : HORIZONS BOUCHÉS.

  LANGUAGE SELECTION: TOP OF THE LEFT PAGE L’ex-Premier ministre, qui a tout accepté du président, se découvre soudain une âme de contradict...