Translate

lundi 30 mars 2020

MONDIALISATION – UE : LE MASQUE TOMBE.


LANGUAGE SELECTION: TOP OF THE LEFT PAGE

La mondialisation débridée en Europe liée à l’ultra- libéralisme a entraîné une montée des peurs se traduisant par un vote pour l’extrémisme. Basée uniquement sur l’économie, l’UE a oublié que pour construire une nouvelle patrie, compatible avec l’universalisme, il fallait partir soit d’une religion, soit de sa culture (Gréco-Romaine et Judéo- Chrétienne).

Mais l’économie primant sur tout, et ne créant qu’un lien artificiel, le sentiment de patrie européenne  pouvait-il éclore ?

Le multilatéralisme*, mis en place pour contrer le bilatéralisme Nazi et Communiste, avait trois piliers fondamentaux :

la sécurité associée à la paix, la prospérité, le bien- être pour tous, en développant un Keynésianisme  équilibré avec une part d’intervention de l’état évitant les dérapages facteurs de crises sociales. Jusqu’à l’effondrement de l’URSS, c’est ce multilatéralisme qui prévaudra.

On assistera après, à un glissement vers l’ultra- libéralisme, avec comme base l’individualisme et la dérégulation de secteurs économiques : santé, éducation etc... Un seul mot d’ordre : la concurrence et le profit maximum, avec pour conséquence la dégradation de notre milieu naturel.  En plus  elle laisse se développer les mafias et l’intégrisme, puissants facteurs de peurs.

La crise que va engendrer la pandémie, révèle le visage de l’UE et ne devra-t-elle pas :

-  donner le sentiment que l’UE s’implique  fortement en premier pour son peuple, pour le rassurer et  limiter la montée des extrêmes ?

 - réimplanter certains secteurs vitaux  sur son sol (dépendre de la fabrication de vêtement ne porte pas à conséquence, mais pas pour : la santé, la technologie pointue, l’agriculture  etc…) ?

- cesser d’ignorer ses racines culturelles, sans nier des apports d’autres cultures et non une substitution ?

- lutter sans concession contre les mafias et les intégrismes sources de destruction de la démocratie ?

- rejeter sans état d’âme les migrants n’acceptant pas nos valeurs ?

- créer une véritable armée protectrice de ses peuples ?

Cordialement

   * Régine Perron : histoire du multilatéralisme.


 

 

 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

ÉDOUARD PHILIPPE : HORIZONS BOUCHÉS.

  LANGUAGE SELECTION: TOP OF THE LEFT PAGE L’ex-Premier ministre, qui a tout accepté du président, se découvre soudain une âme de contradict...