Translate

mardi 14 mai 2019

LE PEN-DISSOLUTION ASSEMBLEE NATIONALE- DEMISSION PRESIDENTIELLE

LANGUAGE SELECTION: TOP OF THE LEFT PAGE

Pendant le mouvement des gilets jaunes, la Présidente du RN a demandé plusieurs fois la dissolution de l’Assemblée nationale.

Au soir de l’élection législative Européenne le 29 mai 2019, le RN et la RLM devraient ressortir comme les deux grands vainqueurs par rapport aux autres partis,  avec peut-être un avantage pour le RN.

Le RN, confirmé par ce résultat, pensera qu’il peut accéder à l’Elysée en 2022 et mettra tout en œuvre pour y parvenir.

Supposons que Madame Marine Le Pen accède à l’Elysée et remporte les législatives, ce qui n’est pas impossible à ce jour. Il n’est pas exclu après quelques mois au pouvoir, que des mouvements similaires aux Gilets jaunes, descendent dans la rue pour réclamer eux aussi la dissolution de l’Assemblée nationale.

Si ces mouvements de masse débordent et veulent se rendre à l’Elysée, Madame Le Pen fera-t-elle appel, aux forces de l’ordre ?

Acceptera-t-elle la dissolution de l’Assemblé, ou bien invoquera-t-elle la légitimité à conserver le pouvoir comme le fait le Président de la République ?

Projetons-nous maintenant lors des prochaines élections législatives Européenne en 2024 et supposons que le RN perde les élections.

Quel comportement aura la Présidente de la République si des responsables politiques lui demandent de démissionner, se conformera-t-elle à ses propos d’aujourd’hui appelant à la démission du Président de la République ?

Cordialement

 


 

 

 

 

 

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

AFGHANISTAN : DÉFAITE DE L’ISLAMISME RADICALE ?

  LANGUAGE SELECTION: TOP OF THE LEFT PAGE   Les présidents Trump et Biden ont pris une sage décision en mettant fin à la guerre en Afghan...