Translate

vendredi 3 avril 2020

LE PRESIDENT TRUMP ET L’ANGE DECHU


LANGUAGE SELECTION: TOP OF THE LEFT PAGE

Le président Trump  au départ de l’épidémie, a choisi  par calcul politique de la minimiser en raison des élections de novembre 2020 : l’économie avant tout.

 Il a fermé les frontières avec l’UE, mais maintenu ouvertes celles de l’Angleterre qui bat des records d’infection. Puis il a maintenu sa politique de non confinement, estimant que si la mortalité avoisinait  les 100 000 morts, son bilan serait satisfaisant.

En raison de son attitude n’envoie-t-il  pas comme message que la vie n’est pas prioritaire et peut-être  sacrifiée ?

Comment les américains, peuple religieux essentiellement monothéisme, vivent-ils cette position, alors que Dieux a refusé qu’Abraham sacrifie volontairement son fils Isaac ? symbolisme signifiant le rejet de tout sacrifice humain.  Sacrifier ses enfants, ne revient-t-il pas à sacrifier son Dieux ?

Mr Trump ne donne-t-il pas aux yeux des américains l’image d’un ange déchu ? qu’elles en seront les conséquences pour l’élection à venir ?

Cordialement


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

ÉDOUARD PHILIPPE : HORIZONS BOUCHÉS.

  LANGUAGE SELECTION: TOP OF THE LEFT PAGE L’ex-Premier ministre, qui a tout accepté du président, se découvre soudain une âme de contradict...