Translate

vendredi 8 janvier 2021

TRUMP DEFAIT, NATIONALISME AFFAIBLI ?


 LANGUAGE SELECTION: TOP OF THE LEFT PAGE

La défaite de Trump vient d’être reconnue par lui-même. N’ayant pas pris en compte l’évolution de notre société, il a perdu : à cause de l’électorat féminin en raison de sa campagne contre l’avortement, aussi pour son comportement avec la gestion de la pandémie (1) et de son manque de compassion pour l’affaire George Floyd. De plus à une époque où l’image compte, ses attitudes agressives tout au long de son mandat ont rebuté une partie de son électorat. Mais un caractère impétueux est-il maîtrisable ?

Si Trump a chuté, l’esprit nationaliste qui l’a conduit à la victoire, produit du populisme, s’évapora-t-il pour autant ?

 Suite à sa pratique de la politique de la terre brûlée après l’élection, il ternit les mouvements nationalistes dans les démocraties, qui se présentent comme étant les défenseurs des libertés, et il installe le doute dans les esprits prêts à basculer de leur côté.

Mais le Trumpisme étant la maison mère mondiale du nationalisme, peut-être cherchait-il à faire croire que cette élection était truquée, pour que dans les esprits l’idéologie nationaliste  ne s’essouffle pas.

L’appel à manifester par Trump, devant le Capitole et les débordements avec l’occupation de celui-ci, ne sont-ils pas sa dernière cartouche tirée, pour fracturer le parti conservateur, ouvrant une voie à l’émergence d’un nouveau mouvement politique Trumpiste?

Le nationalisme mondial va-t-il aller en s’effritant ? Cette hypothèse sera à confirmer avec les élections à venir dans les autres pays démocratiques.

Néanmoins, si la classe politique ne remédie pas, EN PARTIE, aux causes de la fièvre nationaliste, celle-ci s’amplifiera.

(1) Voir article : LE PRESIDENT TRUMP ET L’ANGE DECHU.

Article du  3 avril  2020 dans (anciens articles : colonne de droite )  

Cordialement

 



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

UE : ASSUMER NOTRE DEVENIR D’UNE GRANDE PUISSANCE.

  LANGUAGE SELECTION: TOP OF THE LEFT PAGE Avec l’accord global sur les investissements entre l’UE et la Chine, un virage vient d’être pris ...